ARTS DE FRANCE   Portail de l'artisanat et des métiers d'art
Document imprimé le :  [24 Novembre 2017]
Avril
1 avr
29 avr
Reflets d'ames
Evenements du 01/04/2006 au 29/04/2006

Une exposition de Stéphanie Gardey
Du 1er au 29 avril 2006 au magasin Rougier & Plé de Paris
13/15 bld des Filles du Calvaire - Paris 3è

A l'occasion d'une promenade dans Paris, mon regard se pose sur l'ambiguité des mannequins de vitrine, leur plastique parfaire, leur expression pensive m'amène à développer un concept : donner vie à de l'inanimé.
C'est l'aboutissement de ce travail que vous découvrirez lors de cette 1ère exposition.

Renseignements
Stéphanie Gardey
79 rue des Suisses 92000 Nanterre
Telephone : 0613074634

Bio
Stéphanie GardeyPhotographe d'art

Diplômée de l'école Estienne, Stéphanie Gardey, 36 ans, commence son parcours professionnel en tant que graphiste puis directrice artistique dans la communication visuelle et la Publicité sur le Lieu de Vente.

C'est en autodidacte qu'elle se lance dans la photographie numérique en 2001.
En 2004, elle fait ses premières armes dans la macro-photographie et présente un dossier de photos mêlant graphisme et nature au concours Panasonic et remporte l'Award octobre 2004.

Cette même année, elle participe au concours international organisé par le magazine PHOTO et fera partie des 500 pré-sélectionnés.

À l’occasion d'une promenade dans Paris, son regard se pose sur l'ambiguïté des mannequins de vitrine enfermés dans leur cage en verre... leur plastique parfaite et leur expression pensive la conduisent vers un concept photographique fort : donner vie à de l'inanimé.

C'est l'aboutissement de son travail que vous découvrirez lors de cette 1ère exposition organisée du 1er au 29 avril 2006 au magasin Rougier&Plé de Paris.

Pour plus d'information :

Email sgc@olistep.net
Visiter www.photo.olistep.net

 Tous droits réservés. Copyright© 2017 www.artsdefrance.com
 Article "Photos, Affiches" 
 13,066 lectures


    

w w w . a r t s d e f r a n c e . c o m   :   a  n n u a i r e     d e s     a r t i s a n s  . . .