ARTS DE FRANCE   Portail de l'artisanat et des métiers d'art
Document imprimé le :  [24 Novembre 2017]
Le pouvoir d'achat asphyxié des TPE

Avec 1,5 salari? par entreprises, les TPE ont la taille d'un m?nage fran?ais, mais ont vu leur pouvoir d'achat se d?grader plus encore. Priv?es de l'acc?s au cr?dit, subissant des obligations de r?glement rapide et d'encaissement long, matraqu?es par des frais bancaires exorbitants? Leur tr?sorerie est soumise ? des abus de position dominante dommageables ? leur p?rennit?, ? l'emploi et ? la croissance ?conomique.

Pour Louis Lambel, pr?sident des Cr?ateurs d'emplois et de richesse de France (Cerf), il est urgent que le gouvernement ouvre les chantiers et prennent les mesures qui permettront d'all?ger la charge qui p?se sur la tr?sorerie des TPE et leur capacit? de d?veloppement et d'investissement.

Une action volontariste dans ce sens permettra, surtout, de lutter contre la premi?re cause des d?faillances des entreprises, qui d?truisent chaque ann?e plus de 200 000 emplois salari?s et 70 000 emplois non salari?s, et dont le co?t s'?l?ve ? plusieurs milliard d'euro chaque ann?e, pesant sur les caisses de l'Etat et les comptes sociaux.

Sur le plan ?conomique, c'est la capacit? de la France ? dynamiser son offre qui est en jeu, en vue de restaurer la croissance.

L'exon?ration des charges sur les heures au-del? de la 35?me heure et l'exon?ration d'ISF des investissements dans les TPE et PME sont donc absolument vitales et doivent ?tre salu?es par tous.

D'autres solutions doivent cependant ?tre mises en ?uvre rapidement :
  • Garantir les d?lais de paiement aux PME et TPE, par un fonds relais garantissant les r?glements de l'Etat, par exemple (pr?alable ? toute ouverture de nouveaux march?s publics ? ces entreprises) ;
  • Prot?ger l?activit?, par un fonds relais de garantie prud'homme (le salari? est indemnis? imm?diatement et l'entreprise rembourse une dette ?chelonn?e, afin de ne pas p?naliser l'activit?), avec possibilit? d'utiliser le dispositif en cas de licenciement ;

  • Baisse des frais bancaires abusifs ;
  • Suppression de la TVA inter-entreprise (qui finance l'Etat, avec la Tr?sorerie des Entreprises);
  • TVA sociale (mesure fondamentale pour la tr?sorerie des entreprises, qui sont tax?es aujourd'hui, quelque soit le niveau d'activit? !!!)
En parall?le, les chantiers sociaux doivent avoir pour objectif de s?curiser l'activit?, seule garante de l'emploi.



Parce que nous sommes des millions, nous serons entendus !
Cr?ateurs d'emplois et de richesse de france (Cerf)
1?re plateforme de repr?sentation des Tr?s Petites Entreprises - Association loi 1901
24, avenue Gabriel - 75008 Paris
Tel : 09 51 74 23 73
Fax : 01 40 99 93 23
Web: www.lescreateurs.org

 Tous droits réservés. Copyright© 2017 www.artsdefrance.com
 Article "Chambres des Métiers" Sources Créateurs d'emplois et de richesse de france (Cerf)
 14,108 lectures


    

w w w . a r t s d e f r a n c e . c o m   :   a  n n u a i r e     d e s     a r t i s a n s  . . .